Software Craftsmanship Professionalism Pragmatism Pride

Couverture du livre Software Craftsmanship Professionalism Pragmatism Pride

Sandro Mancuso nous livre là un fort bel ouvrage ! Il nous décrit simplement et efficacement la conception qu’il a du métier de développeur. Vision à laquelle je m’associe pleinement. Si vous cherchez un livre technique relatif aux : TDD, refactoring… passez votre chemin (mais pas trop vite tout de même, je vous encourage à lire ne serait-ce que les deux premiers chapitres). Ce livre s’adresse à tous et pas seulement aux développeurs. Managers, décideurs, chefs de projets, chefs d’équipe, coach… lisez ce livre !

Sandro commence par nous conter les débuts de sa carrière, notamment en relatant le premier moment fort de sa vie de développeur quand le responsable de l’équipe lui explique, au cours d’une revue de code, que la façon dont on réalise quelque chose est aussi important que le fait de l’achever ("How it is done as important as having it done"). C’est dix ans plus tard qu’il fonda le mouvement Software Craftsmanship de Londres (LSCC) ayant cette citation pour maxime.

C’est au cours de cette étroite collaboration avec le responsable d’équipe qu’il s’apperçoit, pour la première fois de sa carrière, qu’il vient de rencontrer un bien meilleur développeur que lui ayant à coeur de produire des logiciels de grande qualité et prenant le temps de faire progresser ses collègues. Pendant les deux années qu’il passa au sein de cette équipe, même si techniquement il apprit beaucoup, ce qui le marqua le plus fut l’attitude qu’avaient les membres de l’équipe les uns envers les autres. Il venait de découvrir une autre approche du développement et c’est le sujet central de cet ouvrage. Sandro nous montre que le modèle (mainstream ?) considérant un développeur comme un travailleur (pour lequel j’ai le plus grand respect) d’une chaine de production, ce modèle est inadapté et inopérant au monde du logiciel.

Dans la première partie il démontre qu’aujourd’hui un développeur doit être multi-compétent car il doit pouvoir : parler aux clients, automatiser les tests et le déploiement, travailler avec une équipe distribuée, gérer le changement et les attentes, comprendre les objectifs métier, garder un oeil sur les nouvelles technologies tout en s’améliorant… Bref ce discours, que l’on a trop souvent entendu, consistant à dire "S’il ne s’agit pas de code cela ne me concerne pas." est un discours appartenant au passé et totalement inacceptable. L’ouverture d’esprit et la polyvalence sont donc requis.

Plus que jamais, les entreprises ont besoin de vrais professionnels du développement car à l’heure où les applications sont utilisées par des millions de personnes, le moindre bug peut s’avèrer fort coûteux. Plus que jamais, nous avons donc besoin de développeurs professionnels et non pas juste de codeurs peu onéreux. C’est ce changement de mentalité qu’il nous faut maintenant opérer dans toute entreprise impliquée dans le développement du logiciel. C’est là le message envoyé par Sandro.

Alors que nos modes de fonctionnement ont changés, car nous comprenons et intégrons (plus ou moins correctement) différentes approches permettant d’embrasser le changement tels que : XP, scrum, kanban, le lean startup… nous demeurons trop souvent incapable de gérer durablement le changement au coeur du développement d’un logiciel. Car fréquemment les entreprises oublient le 9ème principe du manifeste agile : "Une attention continue à l’excellence technique et à une bonne conception renforce l’Agilité". Sandro nous montre qu’atteindre cet objectif ce n’est pas si difficile. Il s’agit pour l’essentiel de développer cette culture de la qualité au sein des équipes. Sandro nous présente bien des pistes de réflexion, mais pas seulement. Il apporte également de nombreuses réponses au travers des différents chapitres, toujours avec beaucoup d’humilité et sans position dogmatique. Bref encore une fois, je vous invite à le lire.

blogroll

social